Chirurgie plastique, esthétique et reconstructrice - Médecine esthétique

chirurgie - chirurgie dermatologique

CORRECTION DE CICATRICES

 

Principes

 

Toute cicatrice jugée inesthétique peut être potentiellement corrigée afin d’en améliorer l’aspect (cicatrices plus fines). Les cicatrices peuvent être source de rétraction disgracieuse (cicatrice de césarienne par exemple) et douloureuses. Elle peuvent également être source de véritables troubles fonctionnels (par exemple au visage ou aux mains).

 

Intervention

 

Les opérations se déroulent presque en totalité sous anesthésie locale. Elles  peuvent être réalisée au cabinet médicale ou en salle d’opération et durent de 10 à 20 min. Pour des cicatrices importantes du visage ou des mains une anesthésie générale peut être nécessaire. Plus d'informations sur cette intervention

 

Après l’intervention

 

Les douleurs sont minimes et contrôlées par les antalgiques prescrits. Le pansement est simple et léger et peut-être changer au domicilie si nécessaire.  Les sutures sont souvent résorbables. Si des fils sont utilisés, ceux-ci sont généralement retirés entre 10 et 14 jours en fonction de la localisation. Les cicatrices peuvent évoluer pendant plus d’un an. Pour obtenir un résultat optimal, une crème à base de gel de silicone est prescrite et des massages doivent être réalisés quotidiennement.  L’exposition au  soleil est à éviter pendant 6 mois.

 

Convalescence

 

Cette chirurgie permet de corriger de façon la plus esthétique possible des cicatrices disgracieuses ou causant des troubles fonctionnels. Une cicatrice peut être très discrète mais  ne devient jamais totalement invisible.

 

Bénéfices

 

Les injections d’acide hyaluronique permettent d’ajouter du volume dans des endroits ciblés et traiter certaines rides superficielles.

 

Complications possibles

 

Un gonflement et de petits hématomes peuvent survenir. Les infections sont très rares. Les cicatrices peuvent être hypertrophiques où chéloides chez certains individus génétiquement prédisposés. Le tabac est un facteur de risque majeur de développer tout type de complications principalement les nécroses cutanées et les déhiscences de plaie . Il est ainsi primordial d’arrêter la consommation de tabac au minimum 3 semaines avant et après toute chirurgie plastique.

 

CORRECTION DE CICATRICES

 

Principes

 

Toute cicatrice jugée inesthétique peut être potentiellement corrigée afin d’en améliorer l’aspect (cicatrices plus fines). Les cicatrices peuvent être source de rétraction disgracieuse (cicatrice de césarienne par exemple) et douloureuses. Elle peuvent également être source de véritables troubles fonctionnels (par exemple au visage ou aux mains).

 

Intervention

 

Les opérations se déroulent presque en totalité sous anesthésie locale. Elles  peuvent être réalisée au cabinet médicale ou en salle d’opération et durent de 10 à 20 min. Pour des cicatrices importantes du visage ou des mains une anesthésie générale peut être nécessaire. Plus d'informations sur cette intervention

 

Après l’intervention

 

Les douleurs sont minimes et contrôlées par les antalgiques prescrits. Le pansement est simple et léger et peut-être changer au domicilie si nécessaire.  Les sutures sont souvent résorbables. Si des fils sont utilisés, ceux-ci sont généralement retirés entre 10 et 14 jours en fonction de la localisation. Les cicatrices peuvent évoluer pendant plus d’un an. Pour obtenir un résultat optimal, une crème à base de gel de silicone est prescrite et des massages doivent être réalisés quotidiennement.  L’exposition au  soleil est à éviter pendant 6 mois.

 

Convalescence

 

Cette chirurgie permet de corriger de façon la plus esthétique possible des cicatrices disgracieuses ou causant des troubles fonctionnels. Une cicatrice peut être très discrète mais  ne devient jamais totalement invisible.

 

Bénéfices

 

Les injections d’acide hyaluronique permettent d’ajouter du volume dans des endroits ciblés et traiter certaines rides superficielles.

 

Complications possibles

 

Un gonflement et de petits hématomes peuvent survenir. Les infections sont très rares. Les cicatrices peuvent être hypertrophiques où chéloides chez certains individus génétiquement prédisposés. Le tabac est un facteur de risque majeur de développer tout type de complications principalement les nécroses cutanées et les déhiscences de plaie . Il est ainsi primordial d’arrêter la consommation de tabac au minimum 3 semaines avant et après toute chirurgie plastique.