Chirurgie plastique, esthétique et reconstructrice - Médecine esthétique

chirurgie - reconstruction du sein

LIPOFILLING ET PROCÉDURES ADDITIONNELLES

 

Principes

 

Le résultat final est rarement obtenu après une seule opération de reconstruction mammaire par implant ou par tissu autologue.  3 mois après une première chirurgie, ces interventions secondaires améliorent l’aspect esthétique et la symétrie en corrigeant le sein reconstruit ou en adaptant le sein contra-latérale.

 

Intervention

 

Ces interventions nécessitent souvent une courte anesthésie générale mais se font majoritairement en ambulatoire. Le lipofilling consiste à prélever de la graisse en excès (par exemple hanche et cuisse) et après préparation à la réinjecter au niveau du sein reconstruit. Il est possible d’augmenter le volume d’une reconstruction par tissu autologue, combler une petite dépression ou masquer les contours d’un implant. On peut réaliser dans le même temps opératoire diverses corrections comme l’ajustement de la position sillion sous-mammaire ou corriger une cicatrice disgracieuse. Le sein reconstruit étant généralement moins tombant que le sein non opéré, il est régulièrement nécessaire de réaliser un lifting ou une réduction mammaire pour améliorer la symétrie. Plus d'informations sur cette intervention

 

Après l’intervention

 

Les douleurs sont modérées et bien contrôlées par le traitement antalgiques.  Un soutien à gorge médical et une gaine abdominale sont portés nuit et jour pendant 4 semaines.

Un contrôle et le changement des pansements sont réalisés au cabinet de consultation toutes les semaines pendant un mois ou à intervalle plus court si nécessaire.

 

Convalescence

 

La marche et les activités journalières sont possibles dès la sortie de l’hôpital. Les activités professionnelles peuvent être souvent reprises le lendemain ou quelques jours après l’intervention. Des précautions sont à prendre néanmoins dans les gestes quotidiens (par exemple éviter de soulever de lourdes charges et nécessiter de dormir sur le dos).

 

Bénéfices et inconvénients

 

Ces procédures simples permettent d’améliorer grandement le résultat esthétique et fonctionnel. L’injection de graisse a également un effet positif sur la peau et peut améliorer la qualité de celle-ci après les dommages subit par la radiothérapie et la chirurgie. Des cicatrices internes douloureuses peuvent également être relâchée et traitée par lipofilling.

 

Complications possibles

 

Les complications sont mineurs et communes à tout type de chirurgie (hématome,sérome , infection, troubles de cicatrisation, asymétrie mineur,etc).

Le tabac est un facteur de risque majeur de développer tout type de complications principalement des nécroses cutanées et des déhiscences de plaie. Il est ainsi primordial d’arrêter la consommation de tabac au minimum 3 semaines avant et après toute chirurgie du sein.

 

PLUS D’INFORMATIONS SONT DISPONIBLES ICI (lien vers brochure)

 

LIPOFILLING ET PROCÉDURES ADDITIONNELLES